COVID-19 : Prolongation de l’aide à destination des professionnels de santé libéraux conventionnés en perte d’activité.

par | Juin 5, 2020

profesionnel-de-santé-signe-appeler-contact-pour-recouvrement-impayés

Le 29 avril 2020, le ministre des Solidarités et de la Santé annonce la mise en place d’une aide à destination des professionnels de santé libéraux conventionnés en perte d’activité pour la période du 16 mars au 30 avril 2020.  Vous trouverez le lien direct vers notre article : ici

Face aux difficultés rencontrées par certains professionnels de santé libéraux suite à la fermeture de leurs cabinets pendant la période de confinement et surtout des reprises d’activités en baisse, réduites ou toujours à l’arrêt face aux nouvelles normes dérogatoires entre autre, l’assurance maladie a annoncé le 04 juin 2020 une prolongation de l’aide proposée aux professionnels de santé allant du 1er mai au 31 mai 2020.
Il est donc possible sur le site amelipro.fr de réaliser une demande d’avance au titre de l’indemnisation de perte d’activité pour cette période selon les mêmes modalités que pour la période précédente (du 16 mars au 30 avril 2020). Il est donc possible depuis le 04 juin et jusqu’au 14 juillet 2020 de réaliser cette demande d’avance en ligne.

Si le professionnel de santé a déjà réalisé une déclaration pour la première période, les montants 2019 déclarés sont pré-remplis dans cette nouvelle déclaration avec possibilité de les modifier si nécessaire. Si cela n’est pas fait, il est toujours possible de faire deux déclarations puisque la demande d’aide au titre de l’indemnisation de perte d’activité de la première période est  toujours ouverte jusqu’au 25 juin 2020. 

Le montant définitif de cette indemnisation sera calculé fin 2020 à condition que le professionnel est enclenchée les demandes d’avances d’indemnisation en ligne via le téléservice.

L’assurance maladie rapporte quelques évolutions concernant ce téléservice :

A savoir que dans le cadre où l’activité du professionnel a été « atypique » en 2019 (en raison d’un congé maladie ou maternité par exemple) avec un pourcentage évalué à -25% par rapport aux honoraires sans dépassements habituels, il est possible d’indiquer un revenu 2019 recalculé à partir des mois de décembre 2019 à février 2020, afin d’éviter la pénalisation du montant de l’indemnisation du professionnel suite à cette atypie.
Egalement, la mise en place d’un montant minimal de versement des avances si le montant demandé pour cette dernière est inférieur à 50 euros ; la compensation sera alors versée fin 2020 au moment du calcul final de l’indemnisation.

Afin d’éviter le remboursement d’une partie de l’avance à l’issue du calcul final de l’indemnisation, il est important de rappeler l’importance de vérifier les données renseignées avant de procéder à leur validation puisqu’une fois la déclaration validée, il n’est plus possible techniquement de la modifier.

En cette période de baisse d’activité professionnelle voire d’arrêt total de cette dernière, il est d’autant pus important que chaque professionnel de santé libéral soit réglé des soins effectués et facturés auprès des différents organismes. Chaque professionnel de santé libéral est impacté par cette crise, vos préoccupations professionnelles et/ou personnelles sont nombreuses, RECOUV-LIB Santé est la solution pour vous aider durant cette période et quotidiennement, en vous dispensant de la gestion complexe de vos impayés.

Travaillez l’esprit tranquille, faites-nous confiance.

Pour en savoir plus, demandez à être contacté : ici

RECOUV-LIB Santé est un service créé par des professionnels de santé libéraux aux services de leurs confrères pour vous libérer du traitement de vos factures impayées.

 

Exonération des frais de santé ou « Quand le patient est dispensé de faire l’avance »

Dans le système de santé français, la majorité des soins prodigués par les professionnels de santé libéraux sont couverts en partie par l'Assurance Maladie et, le cas échéant, par une assurance complémentaire. Cependant, plusieurs dispositifs permettent aux patients...

La télétransmission des feuilles de soins électroniques (FSE) : Gestion unique vs gestion séparée

Introduction à la télétransmission pour les professionnel de santéLa télétransmission des feuilles de soins électroniques (FSE) est une évolution majeure dans la gestion administrative des professionnels de santé. Ce processus permet une communication plus rapide et...

Patient ou professionnel de santé… Qui doit assumer les frais de recouvrement amiable ?

Dans le domaine des impayés de la santé survenus entre un patient « débiteur » et un professionnel de santé «créancier » se trouve une question d'importance cruciale, délicate à démêler mais néanmoins fondamentale : qui devrait assumer les frais inhérents au processus...

Consultations non honorées : la taxe lapin peut-elle régler le problème ?

Les consultations non honorées, véritable fléau de plus en plus fréquents chez les professionnels de santé notamment ceux qui exercent en libéral. Ces rendez-vous manqués sont bien plus que des créneaux horaires perdus. Ils représentent un défi majeur en tant que...

Nouvelle nomenclature des kinésithérapeutes au 22 Février 2024

La profession de kinésithérapeute s'apprête à connaître une transformation majeure avec l'introduction de la nouvelle nomenclature des kinésithérapeutes à partir du 22 Février 2024. L’avenant 7 à la convention nationale des masseurs-kinésithérapeutes, signé au cœur de...

05 57 88 81 35

Lundi – Vendredi

9h00 – 17h00

Email

contact@recouv-lib.fr

Contactez-nous