main-tenant-smartphone-application-carte-vitale-qr-code

Application carte vitale, elle arrive en 2024

Avec la généralisation de l’application carte vitale, une version dématérialisée de la carte de sécurité sociale traditionnelle, la France a inauguré une nouvelle ère dans la digitalisation rapide du secteur de la santé. Cette initiative ouvre la voie à une expérience plus fluide et moderne dans la gestion des remboursements de soins et des prestations de santé.

Application carte vitale , dématérialisation de la carte vitale traditionnelle

Depuis le début de l’année 2023, cette version dématérialisée de la carte Vitale traditionnelle est en cours de généralisation sur l’ensemble du territoire. Cette initiative, inscrite dans la feuille de route du numérique en santé, vise à moderniser les pratiques administratives et à offrir aux assurés une nouvelle façon d’interagir avec leur dossier médical.

L’expansion de l’application carte vitale

Initialement expérimentée dès 2019 dans deux départements français ( Alpes-Maritime et Rhône), l’appli carte Vitale a connu un déploiement progressif, étendu à huit départements en 2023.

  • Alpes-Maritimes
  • Bas-Rhin
  • Loire-Atlantique
  • Puy-de-Dôme
  • Rhône
  • Saône-et-Loire
  • Sarthe
  • Seine-Maritime

Il est essentiel de souligner que l’adoption de la « e-carte Vitale » demeure facultative. Les utilisateurs conservent la possibilité d’utiliser la carte Vitale physique ou la feuille de soins pour obtenir le remboursement de leurs dépenses de santé. Cette approche  garantit une transition en douceur vers le numérique.

Fonctionnalités de l’application carte Vitale :

Au cœur de la « e-carte Vitale » réside la dématérialisation complète des demandes de remboursement des dépenses de santé. Grâce à une application mobile dédiée, les utilisateurs peuvent non seulement consulter leurs droits, mais aussi télécharger les documents nécessaires à leur prise en charge médicale et suivre en temps réel le processus de remboursement. Cet outil numérique offre également une identification sécurisée, constituant une alternative à FranceConnect pour les services numériques en santé.

Encadrement Légal :

L’expérimentation de la « e-carte Vitale » a été encadrée par un texte spécifique, soumis à l’examen de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL). Les ajustements successifs du projet ont pris en compte les recommandations de la CNIL, assurant ainsi une protection adéquate de la vie privée des individus et la sécurité des données personnelles.

Fonctionnalités de l’application carte Vitale

Consultation des droits et remboursements :

La principale fonction de l’application carte Vitale réside dans sa capacité à permettre aux utilisateurs de consulter leurs droits et remboursements de manière instantanée. Grâce à l’application mobile dédiée, les assurés peuvent accéder en temps réel à leurs informations administratives essentielles, telles que la prise en charge des soins et les détails de remboursement. 

Simplification des demandes de remboursement :

L‘application carte Vitale révolutionne le processus de demande de remboursement en le dématérialisant. Grâce à l’application, les utilisateurs peuvent soumettre électroniquement leurs demandes de remboursement, éliminant ainsi la nécessité de documents papier. Cette approche numérique accélère le traitement des demandes, réduisant les délais d’attente pour les remboursements et offrant une plus grande commodité aux assurés.

Identification sécurisée pour les services numériques en santé :

L’application carte Vitale sert également d’outil d’identification sécurisé pour l’accès aux services numériques en santé. En tant qu’alternative à France Connect pour le secteur de la santé numérique, elle garantit une identification fiable du titulaire de la carte lors de l’accès à des plateformes et applications numériques liées à la santé. Cette couche de sécurité renforce la confidentialité des données et garantit que seules les personnes autorisées peuvent accéder à des informations médicales sensibles.

Données contenues dans la « e-carte Vitale »

Informations administratives incluses dans l’application carte Vitale :

L’application carte Vitale conserve l’ensemble des informations administratives nécessaires au bon fonctionnement du système de santé. Cela englobe des données cruciales telles que les détails de remboursement des soins médicaux, la prise en charge en cas d’hospitalisation, ainsi que l’identification du titulaire de la carte et de ses ayants-droit. Ces informations comprennent le nom, le prénom, le numéro de sécurité sociale, la photographie, et l’adresse postale ou électronique.

Absence d’informations médicales :

Un point crucial à noter est l’absence délibérée d’informations médicales sur la « e-carte Vitale ». Conformément aux normes de confidentialité et de protection des données, la carte se concentre exclusivement sur les aspects administratifs. Ainsi, aucune information médicale spécifique, telle que les antécédents médicaux ou les traitements en cours, n’est stockée sur la carte. Cette mesure garantit la confidentialité des informations médicales sensibles, limitant l’accès à ces données aux seuls professionnels de santé autorisés.

Obtention de la « e-carte Vitale »

L’accès à l’application carte Vitale est soumis à certaines conditions et étapes spécifiques, garantissant une utilisation sécurisée et conforme aux réglementations en vigueur.

Pour obtenir la « e-carte Vitale », les patients doivent être rattachés à un organisme de sécurité sociale. Ce rattachement est essentiel car il garantit que les données administratives et les droits de l’assuré sont correctement synchronisés avec le système de santé. Cette condition permet également de s’assurer que seules les personnes légitimes et admissibles bénéficient de cette nouvelle modalité de carte de santé dématérialisée.

Rattachement à un organisme de sécurité sociale :

L’étape préliminaire pour l’obtention de la « e-carte Vitale » consiste à être affilié à un organisme de sécurité sociale. Ce rattachement peut se faire au moment de l’inscription initiale à la sécurité sociale ou lors de tout changement de situation (changement d’emploi, déménagement, etc.). Il garantit que l’assuré est correctement pris en charge par le système de santé et peut bénéficier des avantages de la « e-carte Vitale ».

Téléchargement de l’application carte Vitale :

Les utilisateurs doivent télécharger l’application mobile dédiée. Cette application constitue le support principal de la « e-carte Vitale » et permet aux assurés d’accéder à toutes les fonctionnalités offertes par cette nouvelle version dématérialisée de la carte de santé.

Il est important de noter que la mise à disposition de l’application carte Vitale se fait progressivement selon un calendrier établi par chaque caisse nationale d’assurance maladie. Ainsi, les utilisateurs doivent être attentifs aux communications de leur organisme de sécurité sociale pour connaître la disponibilité de la « e-carte Vitale » dans leur région.

Vérification de l’identité pour l’accès à l’application carte Vitale

La vérification de l’identité constitue une étape cruciale dans l’activation de l’application carte Vitale. Pour assurer la sécurité et l’authenticité des utilisateurs, deux modalités de vérification sont prévues.

Utilisation du service de garantie de l’identité numérique (SGIN) :

L’une des modalités privilégiées pour la vérification de l’identité des utilisateurs est l’utilisation du service de garantie de l’identité numérique (SGIN). Il s’agit d’une application mobile dédiée permettant aux utilisateurs d’accéder à leur carte nationale d’identité électronique (CNI-e) et de s’authentifier de manière sécurisée.

Le SGIN offre une méthode fiable et moderne pour vérifier l’identité des individus sans recourir à des méthodes biométriques. Cette option est disponible dès le lancement de l’appli carte Vitale et est privilégiée pour sa simplicité d’utilisation et son niveau élevé de sécurité.

Comparaison biométrique (à partir de janvier 2025) :

Une autre modalité de vérification d’identité, qui sera mise en œuvre à partir de janvier 2025, implique une comparaison biométrique. Cette méthode repose sur une comparaison entre une photo du visage capturée au moyen du smartphone de l’utilisateur et la photo figurant sur le titre d’identité transmis. Il est important de souligner que cette comparaison biométrique n’est pas utilisée lors de la prise en charge médicale ou de l’hospitalisation mais uniquement lors de l’activation de l’application. Cette approche garantit une sécurité accrue tout en respectant les préoccupations liées à la protection de la vie privée des utilisateurs.

Il convient de noter que, conformément aux recommandations de la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés), le SGIN sera privilégié pour la vérification de l’identité des utilisateurs à partir de janvier 2025.

Déploiement progressif et généralisation en 2024

L’application carte Vitale a été introduite de manière progressive, avec une phase d’expérimentation initiale dans huit départements. Cette étape préliminaire visait à tester et ajuster le fonctionnement de l’application en situation réelle. 

Forte de ces tests concluants, l’application est destinée à être généralisée sur l’ensemble du territoire français courant 2024. (Calendrier fixé par chaque caisse d’Assurance Maladie) 

L’application carte Vitale est une alternative à la carte Vitale physique sans la remplacer pour le moment. Elle devra être conservée jusqu’à ce que tous les professionnels de santé soient équipés pour lire l’application carte Vitale.

Ce déploiement progressif garantit une transition en douceur tout en permettant aux professionnels de santé de s’adapter aux nouvelles modalités.

Avantages pour les professionnels de santé ?

L’adoption de l’application mobile carte Vitale présente des avantages significatifs pour les professionnels de santé. En simplifiant les processus administratifs, cette application contribue à fluidifier les interactions entre les professionnels de santé et les assurés. La lecture des informations contenues dans l’application carte Vitale se fait facilement, soit via un QR code, compatible avec une variété d’appareils, ou à l’aide d’un lecteur NFC, facilitant l’intégration de cette nouvelle technologie dans les pratiques quotidiennes des professionnels de santé.

Sécurisation des feuilles de soins :

L’application garantit la sécurité des feuilles de soins en offrant un accès automatique au service de droit ADRi. Cette sécurisation automatique réduit le risque d’erreurs dans les déclarations de soins, minimisant ainsi les rejets de factures par la fiabilité accrue des informations.

L’application carte Vitale permet également d’intégrer de nouvelles données : l’identité nationale de santé (INS) et, à terme, les données des organismes complémentaires (mutuelles).

Une longue période de transition sera nécessaire pour faire face aux difficultés dans le quotidien des soignants. Notamment avec la part de la population âgée, qui sera dans une moindre mesure, réceptive à ces nouvelles dispositions, préférant conserver une carte Vitale physique. Face aux difficultés techniques inévitables qui empêcheront les professionnels de pouvoir obtenir les informations administarives. Des patients qui n’auront pas d’appli carte Vitale face à des professionnels qui n’auront plus de lecteur de carte Vitale et inversement des professionnels qui ne seront pas encore équipés qui feront face à des patients sans carte physique, etc.

Autant de difficultés à venir pour les soignants dans ces prochaines années, synonyme une nouvelle fois de rejets et de factures impayées

Utilisation de l’application mobile carte Vitale

L’application carte Vitale se distingue par sa facilité d’utilisation et propose des modes d’accès pratiques, offrant ainsi une expérience fluide pour les assurés et les professionnels de santé.

Lecture via QR code et NFC :

Pour accéder aux informations contenues dans l’application, les professionnels de santé ont le choix entre deux méthodes de lecture. La première option consiste en la lecture d’un QR code affiché dans l’appli carte Vitale. Cette technologie, répandue et compatible avec la plupart des smartphones, permet une lecture rapide et efficace des données.

La seconde option repose sur l’utilisation d’un lecteur compatible NFC, où l’utilisateur pose son smartphone, comme lors d’un paiement sans contact. Cependant la technologie NFC n’est pas disponible sur tous les smartphones.

Avantages pratiques pour les assurés :

Les assurés bénéficient de nombreux avantages pratiques grâce à l’application carte Vitale. Tout d’abord, elle garantit la présence constante de la carte Vitale sur le smartphone de l’assuré, diminuant ainsi le risque d’oubli. En permettant la consultation directe des reçus de dépenses de soins, l’application offre une visibilité immédiate sur les remboursements. De plus, la dématérialisation des feuilles de soins simplifie les procédures administratives pour les assurés, contribuant à une expérience utilisateur plus fluide et efficiente.

Possibilité de délégation d’usage grâce à l’application carte Vitale:

Une fonctionnalité innovante de l’application est la possibilité pour les assurés de déléguer l’usage de leur carte Vitale à une personne de confiance pour une durée déterminée. Cette fonctionnalité répond aux besoins d’assurés qui souhaitent partager temporairement l’accès à leurs informations de santé, facilitant ainsi la prise en charge des démarches médicales par des proches. 

Par exemple, les grands-parents qui s’occupent des enfants, un aidant familial qui s’occupe d’un proche âgé, peuvent utiliser l’application au nom des assurés.

Cette option facilite la gestion des démarches de santé, renforçant ainsi la flexibilité et la praticité de l’application.

En conclusion, l’évolution vers la dématérialisation de la « e-carte Vitale » et de l’application carte Vitale marque une étape majeure dans la modernisation du système de santé français. Les avantages de ces innovations sont multiples, allant de la simplification des démarches administratives à l’amélioration de l’expérience utilisateur pour les assurés et les professionnels de santé. Elle promet non seulement d’optimiser les processus existants, mais ouvre également la voie à de nouveaux usages et à des perspectives d’avenir.

 

Pour en savoir plus : 

Consultations non honorées : la taxe lapin peut-elle régler le problème ?

Les consultations non honorées, véritable fléau de plus en plus fréquents chez les professionnels de santé notamment ceux qui exercent en libéral. Ces rendez-vous manqués sont bien plus que des créneaux horaires perdus. Ils représentent un défi majeur en tant que...

Nouvelle nomenclature des kinésithérapeutes au 22 Février 2024

La profession de kinésithérapeute s'apprête à connaître une transformation majeure avec l'introduction de la nouvelle nomenclature des kinésithérapeutes à partir du 22 Février 2024. L’avenant 7 à la convention nationale des masseurs-kinésithérapeutes, signé au cœur de...

Trouver le prestataire idéal pour le recouvrement de vos factures impayées santé

Le recouvrement des factures impayées est une tâche particulièrement délicate dans le domaine de la santé. Les professionnels de santé sont confrontés à des enjeux spécifiques notamment par l’utilisation du tiers payant qui exige une approche spécialisée. Dans cet...

Gestion des rejets et factures impayées des kinésithérapeutes

Le secteur de la santé est unique en ce qui concerne la facturation et le recouvrement de créances, avec ses propres défis et réglementations. Les rejets de paiement et factures impayées des kinésithérapeutes peuvent avoir un impact non négligeable dans l'activité....

Avenant 7 : Réformes majeures pour les masseurs-kinésithérapeutes et mesures récemment entrées en vigueur

Le 13 Juillet 2023, l'avenant 7 a été signé par les partenaires conventionnels pour mettre en place des mesures structurantes visant à poursuivre l'amélioration de l’accès aux soins, la qualité des prises en charge et renforcer le rôle essentiel des...

Rendez-vous médicaux non honorés : facturation, règles et limites

Rendez-vous médicaux non honorés : ce que disent les chiffresVoilà plusieurs années que de nombreux professionnels de santé alertent sur le problème des rendez-vous médicaux non honorés. Jusqu’au Conseil national de l’Ordre des médecins qui s’en est ému, exprimant son...

Professionnel de santé, comment pratiquer les dépassements d’honoraires?

Instaurés, en 1980 par le gouvernement, les dépassements d’honoraires devaient permettre aux médecins d’avoir des revenus plus confortables, sans pour autant endetter la Sécurité sociale. Aujourd’hui, Les professionnels de santé peuvent être amenés à pratiquer des...

Un patient insatisfait peut-il refuser de vous régler vos honoraires?

Malgré toutes les précautions entreprises dans l’exercice de votre profession, vous avez probablement déjà fait face à un patient insatisfait qui refuse de vous régler. Ses motivations peuvent être justifiées, ou ce patient peut être de mauvaise foi et plaider...

Vers une fin du TLA pour les professionnels de santé?

Outil indispensable à votre quotidien, votre Terminal Lecteur Applicatif ou TLA vous accompagne au quotidien lors de votre tournée au domicile de vos patients ou au cabinet. Le TLA est un lecteur de cartes bi-fentes, c’est à dire qu’il accède simultanément à la carte...

Recommandations pour les professionnels de santé sur les violences faites aux femmes

Réactualisée en décembre 2020 suite à la publication de la loi n° 2020-936 du 30 juillet 2020 visant à protéger les victimes de violence conjugales, l’HAS a publié un texte de recommandations pour la pratique clinique des professionnels de santé dans le cas de...