Covid-19 : Le télésoin par les masseurs-kinésithérapeutes

par | Avr 22, 2020

profesionnel-de-santé-signe-appeler-contact-pour-recouvrement-impayés

A la suite des annonces du président de la République, et devant la nécessité absolue de contenir la propagation trop rapide de l’épidémie de Covid-19, le Conseil national de l’ordre des masseurs-kinésithérapeuthes avait préconisé la fermeture des cabinets à compter du 17 Mars 2020.

L’Ordre demandait également à ces derniers de tout mettre en œuvre pour éviter les hospitalisations des plus fragiles en prenant en charge, dans le respect strict des règles d’hygiène et à leur seul domicile, les patients vulnérables pour lesquels l’arrêt des soins risquerait d’entrainer une aggravation majeure.

Au regard de la prolongation du confinement, la nécessité de soins de kinésithérapie pour les patients vulnérables est devenue de plus en plus pressante. 

Afin de pallier à ce manquement et tout en respectant les mesures barrières, le télésoin va permettre aux kinésithérapeutes d’élargir leur offre de soins.

Selon l’arrêté du 16 avril 2020 paru au journal officiel  il est précisé que :

Le télésoin en kinésithérapie correspond à une séance réalisée à distance, par vidéotransmission, par le kinésithérapeute. Les actes de télésoin doivent être conditionnés à la réalisation préalable d’un premier soin en présence et à domicile du patient (si nouveau) par le masseur kinésithérapeute. A noter que pour les mineurs, la présence d’un des parents majeurs ou d’un majeur autorisé est nécessaire; également la présence d’un aidant pour les personnes présentant une perte d’autonomie est demandée.

Les kinésithérapeutes sont autorisés à facturer à l’assurance maladie les actes suivants :

  • Rééducation d’un membre et de sa racine, quelles que soient la nature et la localisation de la pathologie traitée : cotation 7,5 AMK
  • Rééducation de tout ou partie de plusieurs membres, ou du tronc et d’un ou plusieurs membres : cotation 9,5 AMK
  • Rééducation du rachis et/ou des ceintures quelles que soient la nature et la localisation de la pathologie traitée (la cotation est la même quand la pathologie rachidienne s’accompagne d’une radiculalgie n’entraînant pas de déficit moteur) : cotation 7,5 AMK
  • Rééducation de l’enfant ou de l’adolescent pour déviation latérale ou sagittale du rachis : cotation 7,5 AMK
  • Rééducation des malades atteints de rhumatisme inflammatoire (pelvispondylite, polyarthrite rhumatoïde…) : cotation 7,6 AMK
  • Atteinte localisée à un membre ou le tronc ; Atteinte de plusieurs membres, ou du tronc et d’un ou plusieurs membres : cotation 9 AMK
  • Rééducation abdominale pré-opératoire ou post-opératoire : cotation 7,6 AMK
  • Rééducation abdominale du post-partum : cotation 7,6 AMK
  • Rééducation maxillo-faciale en dehors de la paralysie faciale : cotation 7,6 AMK
  • Rééducation pour insuffisance veineuse des membres inférieurs avec retentissement articulaire et/ou troubles trophiques : cotation 7,6 AMK
  • Rééducation pour artériopathie des membres inférieurs : cotation 7,6 AMK
  • Rééducation de l’hémiplégie : cotation 9 AMK
  • Rééducation des affections neurologiques stables ou évolutives pouvant regrouper des déficiences diverses (commande musculaire, tonus, sensibilité, équilibre, coordination…) en dehors de l’hémiplégie et de la paraplégie (localisation des déficiences à un membre et sa racine ; localisation des déficiences à 2 membres ou plus, ou d’un membre et à tout ou partie du tronc et de la face) : cotation 8,3 ou 10 AMK
  • Rééducation des maladies respiratoires, obstructives, restrictives ou mixtes (en dehors des situations d’urgence) : cotation 8,3 AMK

Les actes réalisés en télésoin seront pris en charge à 100% par l’Assurance maladie.

Pour la facturation de vos séances, il faudra préciser à vos patients les modalités de règlement. 

Si vous pratiquez le tiers-payant, assurez-vous que votre patient vous fournisse les documents nécessaires à sa réalisation (numéro de sécurité sociale, attestation, …). La FSE est transmise par la suite en mode dégradé. 

Si vous ne souhaitez pas proposer le tiers-payant, le patient vous règle par tous moyens que vous lui indiquerez (paiement en ligne, virement bancaire, chèque…).

Si malgré cela, vos factures sont rejetées lors de vos retours Noemie, que vos patients ne vous ont pas réglé ou que des paiements se sont retrouvés sans provision : Contactez Recouv-lib Santé, nous mettrons tout en oeuvre pour recouvrir vos factures impayées auprès des caisses de l’assurance maladie ou auprès de vos patients. 

RECOUV-LIB Santé est la solution aux impayés. 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux : Facebook / Instagram

Exonération des frais de santé ou « Quand le patient est dispensé de faire l’avance »

Dans le système de santé français, la majorité des soins prodigués par les professionnels de santé libéraux sont couverts en partie par l'Assurance Maladie et, le cas échéant, par une assurance complémentaire. Cependant, plusieurs dispositifs permettent aux patients...

La télétransmission des feuilles de soins électroniques (FSE) : Gestion unique vs gestion séparée

Introduction à la télétransmission pour les professionnel de santéLa télétransmission des feuilles de soins électroniques (FSE) est une évolution majeure dans la gestion administrative des professionnels de santé. Ce processus permet une communication plus rapide et...

Patient ou professionnel de santé… Qui doit assumer les frais de recouvrement amiable ?

Dans le domaine des impayés de la santé survenus entre un patient « débiteur » et un professionnel de santé «créancier » se trouve une question d'importance cruciale, délicate à démêler mais néanmoins fondamentale : qui devrait assumer les frais inhérents au processus...

Consultations non honorées : la taxe lapin peut-elle régler le problème ?

Les consultations non honorées, véritable fléau de plus en plus fréquents chez les professionnels de santé notamment ceux qui exercent en libéral. Ces rendez-vous manqués sont bien plus que des créneaux horaires perdus. Ils représentent un défi majeur en tant que...

Nouvelle nomenclature des kinésithérapeutes au 22 Février 2024

La profession de kinésithérapeute s'apprête à connaître une transformation majeure avec l'introduction de la nouvelle nomenclature des kinésithérapeutes à partir du 22 Février 2024. L’avenant 7 à la convention nationale des masseurs-kinésithérapeutes, signé au cœur de...

05 57 88 81 35

Lundi – Vendredi

9h00 – 17h00

Email

contact@recouv-lib.fr

Contactez-nous