Honoraires impayés, comment réagir face à un patient qui ne règle pas?

Honoraires impayés, comment réagir face à un patient qui ne règle pas?

Les honoraires impayés, véritable fléau pour les professionnels de santé. De plus en plus fréquent dans certaines professions médicales proposant des dépassements d’honoraires, comme chez les chirurgiens, les médecins anesthésistes, les chirurgiens-dentistes, les médecins spécialistes, etc. Comment réagir face à une situation d’impayé ? Dans cet article nous allons expliquer des moyens pour obtenir le recouvrement de vos honoraires impayés et les actions préventives à mettre en place.

Dans quels cas un médecin peut-il réclamer des honoraires?

L’article R.4127-53 du code de la santé publique affirme que le médecin peut réclamer une facturation d’honoraires dans le cas où les actes sont réellement effectués, même s’ils relèvent de la télémédecine.

Le professionnel de santé se conforme aux dispositions des articles L. 1111-3-2 et L. 1111-3-3 en ce qui concerne l’information du patient sur les frais afférents à ses prestations et aux conditions de prise en charge et de dispense d’avance de ces frais. Il veille à l’information préalable du patient sur le montant des honoraires. Le médecin qui présente son activité sur un site internet, doit y inclure une information sur ses honoraires pratiqués et les modes de paiement acceptés. L’information doit être claire, honnête, précise et non comparative. Les honoraires doivent être également déterminés avec tact et mesure.

Par contre, si le patient n’honore pas son rendez-vous, même sans prévenir, l’honoraire ne peut être fracturé, les honoraires ne pouvant être réclamés qu’à l’occasion d’actes réellement effectués. Il en est de même pour les recommandations ou la précision de traitement donné par téléphone, email ou courrier.

Evaluer la situation de votre débiteur face à une facture d’honoraires impayée.

Il est important d’essayer de comprendre pourquoi votre patient ne vous règle pas vos honoraires. La suite de la procédure en dépendra. Est-ce simplement un oubli de sa part ? Votre patient avait oublié son moyen de paiement lors de votre consultation et vous avez promis de repasser, chose qu’il n’a pas faite, dans ce cas une simple relance pourra suffire à rappeler votre patient ses obligations. A-t-il été mal informé ? Avec la généralisation du tiers payant, de nombreux patients pensent que leurs soins sont intégralement pris en charge par l’assurance maladie et leur complémentaire santé ou pensent que le tiers payant est systématiquement appliqué et sont parfois étonnés de devoir réaliser l’avance des frais. Face à cette incompréhension, ils se retrouvent parfois dans le refus ou l’incapacité d’effectuer cette avance de frais. Votre patient est-il en difficulté financière ? Il a souhaité consulter un professionnel appliquant des dépassements d’honoraires, il a mal apprécié le coût des soins et n’est pas en mesure de vous régler. Il est impératif de bien informer son patient sur le montant des honoraires qui seront facturés. Si vous ressentez que le patient sera en difficulté pour régler vos honoraires, n’hésitez pas à l’adresser à un confrère secteur 1 qui n’appliquera pas de dépassements d’honoraires. Si les soins ont tout de même été réalisés, n’hésitez pas à lui proposer un règlement en plusieurs fois plutôt que de voir votre patient disparaître face à son incapacité de régler. Votre patient est de mauvaise foi, il n’a pas réglé, ne vous recontacte pas suite à vos relances, ou déclare refuser de régler les soins réalisés. Dans ce cas, il est capital de réagir rapidement et de mandater des spécialistes du recouvrement. Face à toutes ces situations, la société de recouvrement amiable est un acteur incontournable. RECOUV-LIB est spécialisé dans le recouvrement amiable des professionnels de santé et saura pas son expérience et son autorité permettre une action rapide et efficace vis-à-vis de votre débiteur. L’intervention d’un tiers dans ces situations simplifie les procédures et maximise vos chances de recouvrer vos honoraires.

Que faire en cas d’honoraires impayés?

Relancer votre patient par courrier

Une lettre de relance envoyée par courrier simple est la première action à faire. Il consiste à rappeler au patient les honoraires impayés, et ce, sur un ton aimable. Si le patient ne fait pas de retour après ce premier courrier, vous pouvez envoyer une deuxième lettre plus ferme. Dans cette dernière, mentionnez les obligations auxquelles il a été soumis. Avertissez-le aussi qu’une lettre recommandée avec accusé de réception sera envoyée à l’occasion d’une absence de réponse. Dans le cas où le deuxième courrier est également ignoré, vous pouvez envoyer un dernier courrier recommandé avec accusé de réception. Il doit contenir une lettre de mise en demeure de payer avec un délai de paiement précis et le montant des honoraires impayés. Elle devra également mentionner qu’en défaut de paiement, une procédure de recouvrement judiciaire sera menée.

Le recouvrement amiable de créances par une société de recouvrement 

Vous pouvez engager une société de recouvrement pour procéder à votre place aux démarches et l’accomplissement de la procédure de recouvrement amiable. Une société de recouvrement possède l’expérience et une autorité forte qui permet une action rapide et efficace vis-à-vis de votre débiteur. De plus, avoir recours à une société de recouvrement est déterminant dans la résolution de vos conflits avec vos débiteurs et conduit majoritairement à la résolution du litige. Alors, avant de passer à une procédure judiciaire comme la procédure d’injection de payer qui est coûteuse et fastidieuse, il est toujours préférable et avantageux de faire un appel à une société de recouvrement comme RECOUV-LIB, car les honoraires sont au résultat. La procédure de recouvrement vous est facturée qu’en cas de réussite. En général, la procédure de recouvrement de créance menée par une société de recouvrement aboutit majoritairement à un règlement grâce à l’impact psychologique sur vos débiteurs.

La procédure d’injection de payer

Option de dernier recours, la procédure d’injection de payer est une démarche à réaliser pour obtenir un titre exécutoire du juge.
Le créancier doit transmettre sa demande auprès du greffe de la juridiction compétente. Si le litige concerne un patient (particulier) avec un professionnel de santé, le tribunal compétent sera le tribunal judiciaire.
La décision du juge dépend seulement de l’authenticité de la requête que vous avez envoyée. Si le juge estime la requête justifiée, il rend une ordonnance portant injonction de payer pour la somme retenue. Si le juge rend une ordonnance de rejet, la procédure prend fin et vous n’avez pas de recours.
Si le juge rend une ordonnance portant injonction de payer, vous avez 6 mois pour la faire signifier à votre débiteur obligatoirement par un commissaire de justice (anciennement huissier de justice). Le débiteur possède alors un mois pour faire opposition auprès du tribunal. Passé ce délai, le créancier peut faire exécuter l’ordonnance par un commissaire de justice par saisie de biens mobiliers ou d’un compte bancaire.

Il convient toutefois de préciser que cette procédure est fastidieuse et coûteuse et ne doit être réalisé qu’après avoir tenté une procédure amiable au préalable.

Quelles sont les moyens qui permettent d’anticiper le risque d’honoraires impayés.

Un dossier patient complet

Avant de commencer un traitement, il est primordial de se renseigner sur votre patient. Les informations complètes lui concernant doivent être collectées et être régulièrement mises à jour. Cela concerne notamment : l’adresse, le numéro de téléphone, l’email, la carte vitale ou attestation, la copie de la carte mutuelle, l’ordonnance, etc. Ces informations vous permettront de rester en contact avec vos patients en cas de facture impayée.

Réaliser le tiers payant autant que possible

Le tiers payant est un système qui vous permet d’être réglé en intégralité ou partiellement directement par les organismes d’assurances maladie et/ou par les complémentaires santé.  Au préalable vous devez vous conventionner auprès des différents organismes.
A l’issue de la consultation, vous réaliser une feuille de soins électroniques que vous télétransmettez par voie électronique aux organismes qui vous rembourse les soins réalisés sous quelques jours.

Proposer le règlement par carte bancaire

Le règlement par carte bancaire se démocratise à grande vitesse et de nombreux patients ne possèdent plus que ce moyen de paiement sur eux. Si votre patient n’a pas son chéquier ou d’espèces sur lui lors de la consultation le risque qu’il ne revienne pas vous régler est grand.
Il est vrai que l’utilisation des terminaux CB (paiement par carte bancaire) sollicite un coût d’investissement et des démarches administratives supplémentaires. Toutefois, elle est sécurisée, garantie, facile et rapide, ce qui réduit le risque d’impayé. Lorsque votre patient règle vos honoraires par CB sur votre terminal de paiement, vos honoraires apparaissent sur votre compte sous 24 heures.

Vous l’aurez compris, face au risque d’honoraires impayés, il vous mieux prévenir la situation que de devoir faire face à une procédure de recouvrement. Si malgré toutes les précautions entreprises, vous faites face à une facture d’honoraires impayé, il est important de réagir vite face à votre débiteur et de ne pas laisser la situation s’enliser. Plus les démarches de recouvrement sont initiées tôt plus les chances de recouvrer les factures d’honoraires impayés sont grandes.

En cas de difficulté face à une situation d’impayé, n’hésitez pas à prendre contact avec un professionnel du recouvrement. RECOUV-LIB étant dédié uniquement aux professionnels de santé, vous bénéficierez d’un savoir-faire, de compétences et d’une expertise de qualité.

Recouvrement de factures impayées, quel est le délai de prescription des créances dans le secteur de la santé?

Recouvrement de factures impayées, quel est le délai de prescription des créances dans le secteur de la santé?

Face à la recrudescence des factures impayées dans le secteur de la santé, vous vous êtes surement déjà posé la question de savoir combien de temps vous avez pour agir envers vos débiteurs et recouvrer vos honoraires de soins.
La vigilance face aux délais de paiement est primordiale et constitue un enjeu majeur pour préserver votre trésorerie. Il est indispensable que vos démarches de recouvrement engagées n’interviennent pas au delà du délai de prescription, sans quoi, tout recours sera rendu presque impossible.

A quoi correspond le délai de prescription de recouvrement d’une facture impayée?

Le délai de prescription désigne la durée au-delà de laquelle une action en justice n’est plus recevable. Si la prescription éteint la dette, cela signifie qu’une procédure de recouvrement judiciaire ne pourra plus être exercée par le créancier une fois ce délai de prescription dépassé.

Quels sont les différents délais de prescription en recouvrement de créances?

Le délai de prescription varie en fonction de la nature du débiteur. En effet, le délai sera différent qu’il s’agisse d’un particulier, d’un professionnel, ou dans le secteur de la santé d’organismes de sécurité sociale.

Si le débiteur est un particulier il s’agit d’une créance civile, le créancier dispose d’un délai de 2 ans. Dans le secteur de la santé, les professionnels de santé (créanciers) sont fortement confrontés à cette situation auprès des patients (débiteurs) pour tous les soins non pris en charge par la sécurité sociale, les reste à charge, dépassements honoraires, etc.

Si le débiteur est un professionnel, il s’agit d’une créance commerciale, le créancier dispose d’un délai de 5 ans. (Société commerciale, commerçant, etc.)

– En matière de prestation d’assurance maladie, l’article L332-1 du Code de la Sécurité sociale dispose que le paiement des prestations se prescrit par deux ans, à compter du premier jour du trimestre suivant auquel se rapportent lesdites prestations. Tous les professionnels de santé pratiquant le tiers-payant disposent donc d’un délai maximal de 27 mois pour recouvrer leurs factures impayées auprès de l’assurance maladie.

Lorsqu’il s’agit de factures de soins impayées, le point de départ auquel est décompté le délai de prescription est la date de réalisation des soins.
Un professionnel de santé facturant ses soins auprès de l’assurance maladie plusieurs mois après la date de soins ne se verra pas rallongé le délai de prescription. Celui-ci aura toujours pour point de départ la date de réalisation des soins.

Quelles actions entreprendre lorsque le délai de prescription d’une facture impayée est dépassé?

Dans l’unique cas où le débiteur est un professionnel, le créancier a la possibilité de mettre en oeuvre une procédure de recouvrement judiciaire envers son débiteur même lorsque le délai de prescription est dépassé. Mais les chances sont minces, car si le débiteur invoque la prescription de la dette, la procédure échoue.

Pour les créances régies par le code de la sécurité sociale, une fois le délai de prescription expiré, le créancier n’aura plus aucun recours. Il est donc primordial d’avoir une gestion du tiers payant efficace afin d’éviter que vos rejets et factures impayées en lien avec le tiers payant ne soient perdus.

Lorsqu’il s’agit d’une créance civile, une fois le délai de prescription dépassé aucun recours judiciaire envers le débiteur n’est envisageable. La seule possibilité reste le recouvrement de créance amiable. Cependant, plus la créance est ancienne, plus les chances que la procédure de recouvrement se solde par un succès sont minces.

Afin d’optimiser vos chances de recouvrer vos factures impayées dans le secteur de la santé, il est préférable de vous rapprocher d’une société de recouvrement spécialisée qui mettra toute son expertise à votre service pour le recouvrement de vos créances envers vos patients et la gestion des factures liées à votre tiers payant.

Pourquoi ne pas recouvrir ses rejets tiers payant et factures impayées est une mauvaise idée?

Pourquoi ne pas recouvrir ses rejets tiers payant et factures impayées est une mauvaise idée?

Exposons plusieurs situations : vous avez réalisé des soins,  effectué des actes auprès d’un patient ; vous souhaiteriez être réglé de vos honoraires mais c’est sans compter les rejets tiers payant des caisses obligatoires et complémentaires qui s’accumulent. La situation s’aggrave d’autant plus lorsque certains de vos patients arrêtent brusquement leurs soins et ne reviennent au cabinet : vous n’êtes jamais réglé des soins effectués. 
Pourtant, pour votre investissement, il est légitime d’être réglé de vos honoraires. 
En effet, pourquoi ne seriez-vous pas réglé pour le travail réalisé ? Vous pouvez choisir la facilité d’abandonner ces factures mais quelles en sont les conséquences?

Perte de chiffre d’affaires

Ne pas recouvrir ses rejets tiers payant, ou les factures impayées de ses patients, est tout simplement une perte de chiffre d’affaires. 
Accumulés au fil du temps, vos factures impayées représentent plusieurs milliers d’euros de pertes financières et précarisent votre activité. Avec vos emplois du temps surchargés et vos obligations professionnelles, vous ne disposez généralement pas des ressources nécessaires pour assurer un recouvrement  amiable efficace de vos créances.
Il est pourtant primordial de ne pas abandonner cet argent que vous laissez aux caisses, mutuelles et à vos patients mauvais payeurs.
Un moyen simple, si vous ne disposez pas du temps ou des ressources nécessaires au recouvrement de ces impayés, est d’externaliser la gestion de vos impayés.

Impact psychologique

Vous vous êtes investi auprès de ce patient avec qui une ou plusieurs séances ont été effectuées. Vous avez même parfois développé une relation, bien que professionnelle, plus ou moins privilégiée avec ce dernier. Vous avez été témoin de ses progressions, de sa réussite, de l’amélioration de son état de santé.
Pourtant, au cours de la prise en charge ou une fois les soins terminés, le patient doit vous régler ; mais celui-ci refuse ou arrête les soins du jour au lendemain, sans explications. Vous êtes ainsi remercié pour votre investissement à plus ou moins long terme à ses côtés… Quoi de plus vexant pour un professionnel que d’être confronté à ce genre de situation !
Evidemment, vous vous remettez en question et essayez de comprendre la raison pour laquelle la situation en est arrivée à ce stade.
C’est pourquoi il est important de ne pas laisser de côté ces situations frustrantes et de solutionner ce problème

Incitation à recommencer

Prenons l’exemple d’un patient qui arrête ses soins du jour au lendemain. Il doit vous régler vos actes, mais malgré vos appels, relances, déplacements au domicile, il reste aux abonnés absents. Vous abandonnez, vexé et en vous rappelant qu’on ne vous y reprendra plus.
Mais si ce patient n’est pas poursuivi pour son acte, si pour lui, ne pas régler les professionnels de santé est légitime, alors pourquoi ne recommencerait-il pas avec un confrère ? Qu’encourt-il si, au final, malgré sa/ses dettes, personne n’engage de procédures de recouvrement amiable ou judiciaire contre lui ?
C’est ainsi, un cercle vicieux auquel il faut mettre un terme rapidement. Agir vite permet de maximiser vos chances de recouvrir votre argent.

Sentiment de culpabilité

Autre exemple, un patient vous doit une certaine somme, mais vos nombreuses pensées vous empêchent d’oser réclamer votre dû. Vous vous dites qu’il a peut être davantage besoin que vous de cet argent ? Vous pensez sa situation financière fragile? Et pourtant, la personne lésée dans l’histoire, c’est vous.
Cette somme due n’est pas toujours liée à une mauvaise volonté du patient. Il peut parfois s’agir d’un simple oubli. Il ne souhaite pas être en dette avec vous et ainsi passer pour quelqu’un de malhonnête alors pourquoi ne pas lui réclamer votre dû ?
Il peut aussi s’agir d’un problème d’argent, à un instant T, le patient n’est plus en capacité d’honorer sa dette. Alors, essayez de trouver une solution avec lui : paiements en plusieurs fois, règlement le mois d’après, etc.
Malheureusement, si votre patient est malhonnête, qu’il nie vous devoir de l’argent et ne répond plus à vos appels/relances etc… Ne vous laissez pas marcher sur les pieds et prenez des mesures nécessaires.
Si vous en ressentez le besoin et pour vous aider dans vos démarches, n’hésitez pas à faire appel à une société de recouvrement de créances.

Passez à l’action

Face à ces situations et qu’importe le montant des factures impayées dont vous êtes victime, il est indispensable d’agir et de ne plus subir les conséquences de l’abandon de ces factures.
Bénéficier des services d’une agence de recouvrement vous garantit d’être accompagné par des experts de la gestion et du recouvrement de créances de vos soins impayés.

Les honoraires impayés sont un problème récurrent pour tous les professionnels de santé.  Faire appel à une société de recouvrement amiable va vous permettre, par l’intervention de ce tiers, de vous décharger des préoccupations liées à ces créances impayées, d’allouer votre temps à votre activité et non pas à la gestion fastidieuse et complexe des factures rejetées et impayées,

Cela vous permettra également de vous recentrer, en tout sérénité, sur votre coeur de métier et surtout, de récupérer votre argent par l’action d’agents dédiés et experts dans leur domaine.

Nos solutions de gestion et de recouvrement ont été pensées et conçues pour répondre à tous les professionnels de santé.

Sans engagement, sans frais de gestion, nous sommes rémunérés en cas de réussite des procédures de recouvrement.

Alors si vous n’avez rien à perdre mais tout à y gagner, pourquoi ne pas essayer ? Faites appel à nos services, confiez-nous la gestion et le recouvrement de vos créances impayées.

Le recouvrement de créances pour les professionnels de santé

Le recouvrement de créances pour les professionnels de santé

Vous faites face à une facture impayée ? Vous ne savez pas comment faire pour récupérer votre argent ? Un confrère, collègue ou associé vous a parlé de société de recouvrement de créances mais vous ne savez pas si cela correspond à vos attentes en tant que professionnel de santé ?

Quelqu’en soit le montant, vous devez être réglé des honoraires qui vous sont dus.

RECOUV-LIB fait le point sur ce qu’est une créance, le concept de recouvrement de créances et les différentes formes de recouvrement de créances.

Une créance, c’est quoi ?

Nous pouvons définir la créance comme une dette active, une somme d’argent que doit une personne à une autre (physique ou morale). Cette somme, issue d’une vente ou d’une prestation de service, est actée par des documents juridiques (un contrat signé, un devis, une facture, etc.). Elle doit être payée au plus tard à une date (échéance) connue des deux parties. S’il s’agit des impôts, on parle de créances fiscales ; pour deux particuliers, de créances civiles et de créances commerciales lorsque cela se passe entre des entreprises.

Le débiteur est celui à qui il revient de s’acquitter d’une créance. L’autre partie est appelée créancier. La créance est alors un droit du créancier auprès du débiteur ; chacun doit respecter son engagement.

Cependant, il arrive que le débiteur se retrouve dans l’impossibilité d’honorer « sa part du contrat » auprès du créancier : pour des raisons financières, parce qu’il s’agit d’un simple oubli, d’une erreur de saisie ou car le client est malhonnête…

C’est à partir de ce moment là, qu’intervient le concept de recouvrement de créances. 

Quand déclencher un recouvrement de créances ?

Selon la loi, tout client possède une obligation de régler une créance avant la date d’échéance mentionnée sur une facture. Si malgré plusieurs rappels et/ou échanges, afin de régulariser la situation, la somme reste impayée, il est possible et nécessaire de lancer un processus de recouvrement de créances.

Le recouvrement de créances, de quoi s’agit-il ?

Le créditeur ou créancier peut lancer une procédure de recouvrement lorsque le débiteur ne respecte pas le délai pour le paiement de la créance.

Le recouvrement de créances correspond donc à l’ensemble des démarches légales permettant à un créancier d’obtenir le paiement de l’argent qui lui est dû.

Le recouvrement comprend plusieurs étapes, avec différents moyens et outils selon chaque situation. En faisant appel à une société spécialisée dans le recouvrement de créances, le créancier peut se faire épauler dans ces différents démarches dans le cas où il ne saurait comment s’y prendre ou s’il manquait de connaissances (judiciaires,…) par exemple.

 

Les différentes formes de recouvrement de créances :

Le recouvrement à l’amiable de créances

Il constitue la première phase d’un recouvrement de créance. Il correspond à l’ensemble des actions menées par le créancier pour obtenir le paiement de la dette sans aucune contrainte ou menace judiciaire. 

Toute créance non payée n’est pas nécessairement le signe d’un client malhonnête (oubli de payer une facture, erreur de saisi…). Le recouvrement amiable permet au débiteur de réparer un tort qu’il ne commet peut-être pas de façon intentionnelle.

Les différentes démarches pour un recouvrement amiable sont :

  • appel téléphonique ou mail
  • l’envoi d’une ou de lettres de relance 

Puis, dans le cas où le débiteur ne paie pas et ignore les actions précédentes :

  • l’envoi d’une lettre de mise en demeure au débiteur.

Le recouvrement judiciaire :

S’il y a échec des procédures du recouvrement à l’amiable, il est possible de faire appel à la justice : c’est le recouvrement judiciaire. Le débiteur pourra subir une sanction pénale s’il ne s’acquitte pas de sa dette dans les délais impartis. 

L’instance judiciaire saisie pourra, selon les situations, avoir recours au référé-provision, à l’injonction de payer  ou à l’assignation au fond. Ces poursuites judiciaires ont un coût mais elles sont efficaces pour obtenir gain de cause.

Alors face à des factures impayées, quoi de mieux que faire appel à une société de recouvrement spécialisée dans les recouvrements de créances santé ?

Que vous soyez seul installé, plusieurs en cabinet ou centre médical, le recouvrement de vos créances impayées est essentiel pour préserver la trésorerie votre cabinet. Quelqu’en soit le montant, vous devez être réglé des honoraires qui vous sont dus.

Votre emploi du temps professionnel est déjà surchargé, vos obligations professionnelles (soins, consultations, gestion du cabinet, contraintes matérielles,…) sont nombreuses, vous manquez de temps au quotidien… Faire appel à des spécialistes du recouvrement dans le domaine de la santé c’est 

  • déléguer la gestion pénible du recouvrement de vos impayés à des experts consacrés dans le domaine de  la santé : écoute, pédagogie, négociation, respect… autant de qualités essentielles pour récupérer les sommes dues tout en préservant la relation avec votre patientèle.
  • bénéficier d’un service dédié et efficace qui va vous permettre, par une intervention rapide, de gagner du temps sur les encaissements. Plus l’intervention est rapide, plus il sera aisé de recouvrer les sommes impayées.

Les petites factures cumulées au fils des mois représentent en fin d’année d’importantes pertes financières pour votre cabinets, il est temps de dire STOP à vos impayés et de faire confiance à RECOUV-LIB, spécialiste dans le recouvrement de vos créances impayées.

Découvrez nos solutions et nos offres.

7 avantages d’une société de recouvrement amiable de créances, spécialisée dans le domaine de la santé

7 avantages d’une société de recouvrement amiable de créances, spécialisée dans le domaine de la santé

Les impayés sont un problème récurrent pour tous les professionnels de santé. 
Accumulés au fil du temps, vos factures impayées représentent plusieurs milliers d’euros de pertes financières et précarisent votre activité. Avec vos emplois du temps surchargés et vos obligations professionnelles, vous ne disposez généralement pas des ressources nécessaires pour assurer un recouvrement  amiable efficace de vos créances.

Faire appel à une société de recouvrement amiable représente un investissement, pourtant indispensable pour sécuriser votre activité et votre trésorerie. 
Avoir une gestion des impayés rigoureuse est primordiale, au même titre que la rigueur que vous avez dans vos soins.

Découvrez 7 avantages d’une société de recouvrement amiable de créances spécialisée dans le domaine de la santé.

Avantage n°1 : Optimiser la trésorerie de l’entreprise

En recouvrant vos créances impayées vous contribuez à préserver la santé de votre activité et optimiser votre chiffre d’affaires.
La trésorerie est le coeur de votre activité, de votre entreprise.
Quotidiennement, cette dernière fait face à de multiples facteurs qui influent, plus ou moins directement sur sa trésorerie. Les créances impayées de vos clients/patients font partie de ces facteurs intrinsèques qui vont se répercuter sur votre trésorerie. L’augmentation de ces créances assombrit, au fil du temps, la rentabilité de votre activité. 

Alors pourquoi ne pas améliorer votre trésorerie en apurant vos créances?

Avantage n° 2 : Libérez des ressources

Gagnez du temps en interne et concentrez-vous sur votre coeur de métier. 

La gestion et le recouvrement amiable de vos créances impayées, discipline à part entière,  demande du temps, des ressources et de l’attention. Pourquoi perdre votre temps précieux à gérer vos créances impayées ? D’autant plus lorsque vous manquez de ressources en interne pour le faire et surtout que vous pourriez vous consacrer à d’autres projets ?

Faire appel à une société de recouvrement amiable de créances va vous permettre d’allouer plus de temps à votre activité, de vous décharger des préoccupations liées à ces créances impayées et ainsi de vous focaliser, en toute sérénité, sur votre coeur de métier. 

Avantage n°3 : Impact psychologique

Avoir recours à une société de recouvrement amiable est déterminant et conduit majoritairement à la résolution du litige.

En effet, la société de recouvrement amiable de créances possède une autorité différente de la vôtre,  lui permettant une action rapide et efficace vis-à-vis du débiteur. Lorsque vous faite appel à elle, vous recherchez son expérience, son expertise et son savoir-faire. Externaliser ses créances impayées c’est faire confiance à des experts et spécialistes qui manient l’art de la négociation avec subtilité, écoute et fermeté.

Avantage n°4 : Préserver votre relation client

L’intervention d’un tiers dans la relation avec vos patients ou clients, simplifie les procédures et renforce votre crédibilité.
Agissant de façon neutre, sans attache émotionnel à la situation, les experts du recouvrement amiable sont déterminants dans le succès de recouvrement des impayés. 

Un patient qui vous doit de l’argent ne reviendra pas dans votre structure et vous prive ainsi de revenus supplémentaires. Relancés à temps, vos patients seront à jour dans le règlement de leurs honoraires et reviendront, sans hésitations.
Grâce à une écoute active et une approche positive, ce changement d’interlocuteur préserve  la relation commerciale avec vos clients dans une démarche de qualité.

Avantages n°5 : Spécialistes du recouvrement

Une société de recouvrement dispose d’une autorité forte qui permet une action rapide et efficace vis-à-vis du débiteur.
Par un processus organisationnel très précis, les experts du recouvrement mettront tout en oeuvre pour récupérer votre dû dans les meilleurs délais.
Spécialistes de la médiation et de la négociation, partenaire de confiance, respect de vos valeurs et de votre éthique, voici les qualités et compétences attendues d’une société de recouvrement amiable de créances.

Avantages n°6 : Maximiser vos chances

Agir avant que vos créances ne deviennent irrécouvrables et raccourcir les délais de recouvrement est essentiel pour votre trésorerie.
Comme expliqué précédemment, chaque jour où une créance reste impayée à un impact sur votre trésorerie. Plus vite vous obtenez le recouvrement de vos créances, plus vite vous pourrez investir, développer de nouvelles opportunités, projets… 
En agissant rapidement sur vos impayés, vous évitez à terme des pertes conséquentes en procédure judiciaire.
Confier la gestion et le recouvrement de ses impayés à une société de recouvrement amiable va vous permettre d’externaliser cette gestion pénible et complexe à des spécialistes dédiés au recouvrement.

Avantages n°7 : Honoraires au résultat

Notre société de recouvrement amiable de créances à une obligation de résultat. 
Nous sommes rémunérés uniquement en cas de succès des procédures de recouvrement, sur un pourcentage des sommes recouvrées. Nos prestations de recouvrement sont sans abonnement et sans engagement.

Autrement dit, vous n’avez rien à payer si la procédure de recouvrement se terminait par un échec.

Alors pourquoi ne pas essayer ?

Externaliser la gestion et le recouvrement de vos impayés à RECOUV-LIB, c’est bénéficier de tous ces avantages.
Recentrez-vous sur votre métier : SOIGNER. N’ayez plus de stress concernant la gestion de vos factures impayées ou de vos éventuels litiges. 

N’hésitez pas à nous transmettre vos premiers dossiers, notre formule « recouvrement » est sans engagement et sans frais de gestion. En cas d’échec de la procédure vous n’avez rien à régler.

Facilitez votre quotidien, faites confiance à RECOUV-LIB.